Vélorution Lyon

accueil   plan du site contact
 
Lettre d'informations 
 
Rubriques :
> Actions !
> Contacts
> Participez !
> Carnet(s) de route(s)
> Des idées pour la ville
> Regard critique sur la ville
> Documentation
> Liens et copinage
> Revue de presse
> Velo’v, Velib’ : des Vepub’
 
Derniers articles :
  :: Vélorution mars 2013
:: Une bande cyclable sauvage pont de la Mulatière
:: Un film vélosophique
:: Vélorution universelle 2013 : Critical Mass’ilia !
:: Velib’ : un marché trop libre
 
 
   
 
   Carnet(s) de route(s)
Le 22 septembre 2007 en images

Quelques commentaires entendus lors de cette belle journée militante :

J’ai hésité à venir mais vu le soleil et le monde je me demande si c’est pas ce qu’il y avait de mieux à faire aujourd’hui

(JPG)

A Villeurbanne, faire du vélo c’est encore plus militant qu’à Lyon ! Il y a une telle tolérance pour le stationnement sauvage et des voitures qui roulent si vite sur le Cours Emile Zola et la Route de Genas

(JPG)

J’adore ce moment où on se sent nombreux. 300 ou 350 dans les rues. Ouf, je me sens forte et encore plus légitime.

(JPG)

On entend dire que le vélo c’est pour les étudiants et les prolos mais regardez qui est là aujourd’hui : TOUT LE MONDE. Des jeunes, des vieux, des très jeunes, des cyclistes en tenue et des bien propres sur eux. Faire de vélo n’est pas réservé à une classe sociale.

(JPG)

Je pensais vraiment tomber dans une manif violente, mais regardez tout le monde est souriant, en couleur. Il y a les drapeaux et les ballons. C’est une belle image positive qui représente bien la philosophie du vélo : la simplicité heureuse plutôt que la violence grise de la bagnole.

(JPG)

Y’a un petit côté Love Parade à votre truc

(JPG)

Prendre un couloir de bus interdit aux vélos à 350 cyclistes c’est de la vraie désobéissance civile. C’est dire que si la loi est contre nous, la légitimité est avec nous. Pourquoi exclure d’une partie de la voirie le moyen de transport le plus efficace et le moins polluant en ville ?

(JPG)

Sur le cours Tolstoi, on a fait le choix cet été de suprimer une voie pour les bagnoles et d’agrandir le couloir de bus à 4m50. Du coup les cycles peuvent circuler sans gêner la vitesse des bus. C’est simple à faire. Il ne faut pas opposer Vélo et Bus mais voir ces deux moyens de transport comme complémentaires dans une ville partagée. L’individualisme automodébile est une vision dépassée de la ville.

(JPG)

Le cours Lafayette est sans doute l’axe le plus moche de Lyon. Pas un arbre, des trottoirs trop petits, des bus bondés et des bagnoles à plus de 50km/h ou embouteillées. A quand une remise à plat pour en faire une belle avenue entre centre-ville et Part-Dieu ?

(JPG)

Cette fille... elle a du chien !

(JPG)

Sympa de voir les assos s’exprimer ensemble. Y’a le collectif Vélorution de Lyon mais aussi l’asso La Ville à Vélo, les membres de l’Interquartier Vélo de Villeurbanne et puis tout plein de cyclistes du quotidien.

(JPG)

Pourquoi il y a écrit Fragile ? Non le vélo n’est pas dangereux, c’est la bagnole qui est dangereuse. Mais n’oublions pas que je suis fragile parce que je n’ai pas de carapace ou de carosserie. Une portière peut faire très mal et pourtant la voiture est à l’arrêt !

(JPG)

Le lever de vélo c’est un rituel en manif. C’est montrer haut et fort que l’on est fier d’être cycliste. Je sais pas pourquoi, j’ai jamais vu un automobiliste en faire autant.

(JPG)

Le Pont Morand ne possède aucun aménagement pour les cycles et les voitures y roulent vite. Il est temps de penser à nous et arrêter de ne voir la ville que par le prisme de l’automobiliste. La preuve sur les quais hauts rive gauche du Rhône pour continuer dans le sens Sud-Nord en direction de la cité internationale, les cyclistes sont contraints de rouler sur le trottoirs ou de pousser leur vélo. Les flics ne se gênent pas pour se mettre là, vu le piège qui est tendu. C’est révoltant de voir le mépris avec lequel on nous promène. Il y a t-il des neurones cyclistes au Grand Lyon ?

(JPG)

C’est cool de faire des photos, les gens ils sont tout le temps souriants

(JPG)

Tu l’as acheté où ton triporteur ? Ah bon c’est du "fait maison". Et comment tu...

(JPG)

Ma ville idéale ? Euh, des vélos partout, des transports en commun et des piétons qui se baladent dans une ville silencieuse. C’est pas utopique, c’est politique !

(JPG)

Ca fait 10 minutes que je tourne pour me garer. Mais pourquoi ? Tu es venu en bagnole ? Non mais tu sais à Lyon, les arceaux à vélo sont une chose rare et je m’interdis d’accrocher le vélo à un poteau pour ne pas embêter les piétons. Pourtant on en a trouvé de la place en deux ans pour implanter les stations Velo’v, les centaines de nouveaux panneaux publicitaires...

(JPG)

Cette action a pour but de dénoncer l’absence de politique de stationnement pour les cycles à Lyon. Aucune vélostation, des arceaux en nombre ridicule, des équipements publics sans stationnement et le must, sur les 5km de berges du Rhône, uniquement 30 arceaux. Je pense qu’on se moque de nous. Je crois que plus de 6000 places de parking souterrain ont été créées en 3 ans pour les bagnoles. Y’a pas photo !

(JPG)

Mon vélo était attaché à un poteau. Le lendemain il était par terre et la roue voilée. Super !

(JPG)

J’ai pas l’impression qu’on demande la lune. Juste un peu de considération

(JPG)

Quand on parle des vélos on pense aux modes doux en général et donc aussi au roller et au skate.

(JPG)

C’est impressionnant ce silence. 350 cyclistes sur les quais de Saône et tout d’un coup il y a ce silence, presque anormal. Ca prouve qu’une ville sans voitures, c’est une ville sans bruit et sans stress

(JPG)

Les trémies et les auto-ponts c’est dissuasif pour les cycles. Perrache est hors de Lyon pour le cycliste et je ne parle pas de La Mulatiere.

(JPG)

Je passe tous les jours sur le Pont de la Mulatiere. Je suis émue de voir des centaines de cyclistes se réapproprier l’espace un instant. On est déjà à moitié sur l’A7 mais on est à vélo. Quel pied de nez à ces bétonneurs et autres fous du volant !

(JPG)

On remet cela le 22 septembre prochain mais en attendant il y a les manifs mensuelles de Vélorution et les balades de La Ville à Vélo et de l’Interquartier Vélo de Villeurbanne.


D’autres photos sur le site d’information Rebellyon



Site développé avec SPIP , un programme Open Source sous licence GNU/GPL