Vélorution Lyon

accueil   plan du site contact
 
Lettre d'informations 
 
Rubriques :
> Actions !
> Contacts
> Participez !
> Carnet(s) de route(s)
> Des idées pour la ville
> Regard critique sur la ville
> Documentation
> Liens et copinage
> Revue de presse
> Velo’v, Velib’ : des Vepub’
 
Derniers articles :
  :: Vélorution mars 2013
:: Une bande cyclable sauvage pont de la Mulatière
:: Un film vélosophique
:: Vélorution universelle 2013 : Critical Mass’ilia !
:: Velib’ : un marché trop libre
 
 
   
 
   Des idées pour la ville
Grace au "tourne à droite", les vélos passent à l’orange, à Strasbourg

Strasbourg a mis en place, le 29 février 2008, le "tourne à droite pour les vélos au feux rouge". En fait c’est au feu orange...

(JPG)

Explications

Quand on tourne à droite à un feu, à vélo à quoi bon s’arrêter au feu rouge. Il suffit de laisser la priorité aux piétons et faire attention aux voitures en circulation dans la rue où l’on s’engage. Quand, en plus de cela, la rue à droite nous offre une bande cyclable, alors là, c’est encore plus simple : laissons traverser les piétons et passer nos camarades cyclistes. Et hop, on y va !

(JPG)

Bordeaux et Strasbourg souhaitaient expérimenter depuis un moment ce qui se fait déjà ailleurs en Europe (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, etc.).

(JPG)

Avec l’accord du ministère de l’écologie, transport etc. (MEDAD) les choses ont été mises en place grâce à un simple feu vélo orange clignotant accompagné d’une flêche.

(JPG)

Dix carrefours de Bordeaux et cinq carrefours du centre-ville à Strasbourg sont en cours d’équipement.

(JPG)

L’expérimentation devrait durer un an...

(JPG)

Pendant ce temps, à Lyon, on teste le "doublesens cyclable" alors que les autres villes de France sont en train de les implanter en masse.

Lyon, toujours une étape de retard pour faciliter la vie des cyclistes !



Site développé avec SPIP , un programme Open Source sous licence GNU/GPL