Vélorution Lyon

accueil   plan du site contact
 
Lettre d'informations 
 
Rubriques :
> Actions !
> Contacts
> Participez !
> Carnet(s) de route(s)
> Des idées pour la ville
> Regard critique sur la ville
> Documentation
> Liens et copinage
> Revue de presse
> Velo’v, Velib’ : des Vepub’
 
Derniers articles :
  :: Vélorution mars 2013
:: Une bande cyclable sauvage pont de la Mulatière
:: Un film vélosophique
:: Vélorution universelle 2013 : Critical Mass’ilia !
:: Velib’ : un marché trop libre
 
 
   
 
   Actions !
Vélorution du 24 janvier 2009 : De l’air !

Alors que Lyon vient de vivre un épisode de pollution d’une ampleur exceptionnelle, nous ne pouvons que dénoncer le silence coupable de nos élus. Alors que la voiture est l’une des principales sources de pollution en ville, aucune mesure restrictive n’a été prise durant cette période (interdiction de circulation à certaines heures ou dans certaines zones). Pire, rien n’a été fait pour inciter les automobilistes à changer de comportement (gratuité des transports en commun).

(JPG)

L’absence de discours de nos élus, montre clairement où se situent leurs priorités. La santé publique dès lors qu’elle rentre en opposition avec la voiture n’est pas une question à aborder. Enfermés dans des schémas de pensées rétrogrades de l’époque du "tout bagnole", ces vieux messieurs qui siègent à la ville préfèrent dilapider l’argent public pour accompagner le projet de grand stade plutôt que de lancer une politique ambitieuse de transports collectifs ou de modes doux. Faire subir aux Lyonnais des indices de 10/10 de pollution est un choix politique. C’est le résultat de mandats marqués par la construction de parkings et d’autoroutes urbaines. Seule une politique de partage de l’espace public peut permettre la réduction de la pollution en ville.

Plus que jamais, faisons la vélorution samedi 24 janvier 2009, comme chaque 4e samedi du mois. Départ 15h devant l’Opéra de Lyon.

(JPG)


Site développé avec SPIP , un programme Open Source sous licence GNU/GPL