Vélorution Lyon

accueil   plan du site contact
 
Lettre d'informations 
 
Rubriques :
> Actions !
> Contacts
> Participez !
> Carnet(s) de route(s)
> Des idées pour la ville
> Regard critique sur la ville
> Documentation
> Liens et copinage
> Revue de presse
> Velo’v, Velib’ : des Vepub’
 
Derniers articles :
  :: Vélorution mars 2013
:: Une bande cyclable sauvage pont de la Mulatière
:: Un film vélosophique
:: Vélorution universelle 2013 : Critical Mass’ilia !
:: Velib’ : un marché trop libre
 
 
   
 
   Carnet(s) de route(s)
Une vélorution d’avril 2009 dans les quartiers

Samedi 25 avril 2009, 70 cyclistes, sous le soleil.

Une bonne dose de drapeaux et de couleurs au départ de cette vélorution.

(JPG)

Les vélos spéciaux, concoctés dans l’atelier de la Friche, sont de plus en plus nombreux. Tallbike, remorques, triporteurs, tricycles et petits vélos. Quelques vélos à pignon fixe (fixie) font leur apparition au début du parcours.

(JPG)

Le but de cette vélorution est de rejoindre un quartier où elle n’a jamais mis ses roues : celui des Etats-Unis, dans le 8e arrondissement. L’élan vélorutionaire va nous pousser beaucoup plus loin puisque nous irons jusqu’à Vénissieux et Saint Fons, de l’autre côté du périph.

(JPG)

Le cortège quitte tout de suite la presqu’île. Quel plaisir d’oublier ce temple à ciel ouvert de la consommation pour aller vers les habitants des divers quartiers de la ville.

(JPG)

L’avenue Berthelot trouve un rare silence sur notre passage.

(JPG)

Les cyclistes sont rares habituellement sur cette avenue qui n’a pas été réaménagée en pensant à eux. La place Mendès-France (dite du Jet-d’eau) approche.

(JPG)

Ici débute le trajet du nouveau tramway T4. Vélorution a fait sur son site web, une analyse du tout nouveau aménagement cyclable et a envoyé un communiqué pour dénoncer le raté des choix qui ont été faits.

(JPG)

Bd des Etats-Unis. La bande surélevée que nous critiquons ne dissuade pas les automobilistes de se garer dessus. Nous leurs faisons quelques remarques en passant. Face à nous, le regard vitreux d’automobilistes. Sans doute sont-ils tristes de leur condition de prisonniers de carcasses en fer. Il faut dire, qu’en face la vélorution propose slogans, chants et musique à l’harmonica (avec comme ampli notre super mégaphone).

(JPG)

Une pause explicative place du 8 mai avec la présence de journalistes de France 3 (voir leur reportage ici) La question est posée. On retourne vers le centre ou on continue ? Un unanime "On continue" nous fait repartir en direction de Vénissieux. On passe le périph, double l’hypermarché. Ici le vélo est une espèce rare... Le pôle multimodal Tram-Métro-train-bus de Vénissieux et ses 15 places de stationnement vélo est derrière nous.

(JPG)

On retrouve les petites rues calmes. Les gens trainent dans la rue, se penchent au balcon pour regarder ce cortège simple et heureux.

(JPG)

Pierre nous conduit le long de cet immeuble où le mur peint représente un cycliste, ses lunettes constituées d’un véritable vélo incrusté dans le mur.

(JPG)

Le long d’une petite rue de Saint Fons.

(JPG)

Retour vers Lyon, les automobilistes derrière nous s’impatientent d’aller faire rugir leurs frustrations quotidiennes sur l’asphalte du périphérique.

(JPG)

La vélorution remonte la route de Vienne. Une manifestive qui a profité des beaux jours et de son entousiasme pour durer plus que de coutume. A refaire !


Un autre regard sur cette vélorution d’avril 2009 :

JPG - 274.8 ko
1er Photomontage de la vélorution d’avril 09
JPG - 184.1 ko
2e Photomontage de la vélorution d’avril 09
JPG - 175.4 ko
3e Photomontage de la vélorution d’avril 09


Site développé avec SPIP , un programme Open Source sous licence GNU/GPL