Vélorution Lyon

accueil   plan du site contact
 
Lettre d'informations 
 
Rubriques :
> Actions !
> Contacts
> Participez !
> Carnet(s) de route(s)
> Des idées pour la ville
> Regard critique sur la ville
> Documentation
> Liens et copinage
> Revue de presse
> Velo’v, Velib’ : des Vepub’
 
Derniers articles :
  :: Vélorution mars 2013
:: Une bande cyclable sauvage pont de la Mulatière
:: Un film vélosophique
:: Vélorution universelle 2013 : Critical Mass’ilia !
:: Velib’ : un marché trop libre
 
 
   
 
   Velo’v, Velib’ : des Vepub’
Cyclocity et JC Decaux : le vrai visage de velib (collectif RTO 19-06-2008)

Publié le 19-06-2008 sur http://www.collectif-rto.org/spip.php ?article655

Saviez-vous que Vélib’ emploie plus de 270 salariés actuellement à Paris ?

Saviez-vous que plus de 80% de ces employés sont payés au SMIC ?

Saviez-vous que plus de 60% de ceux qui ont été embauchés par Cyclocity (une filiale de JC Decaux) entre mai et juin 2007 ont déjà quitté l’entreprise ?

Saviez-vous que certains d’entre nous travaillent dans des caves (ou des parkings) mal éclairés, humides et sans toilettes (parfois) ?

Saviez-vous que dans certains dépôts, les mécaniciens ont réparé des vélos, sans chauffage en hiver ?

Saviez-vous que les agents chargés de réparer les Vélib’s sur la voie publique, transportent 7 heures par jour, 25 Kg de matériel (chambres à air, chaînes de vélos, pompe à vélos, pièces de rechange, outils,...) dans des sacs à dos, sur des vélos de 22 Kg (sous la pluie, avec le froid, la pollution et les risques d’accident) ?

Saviez-vous que les véhicules avec lesquels les stations sont remplies en vélos sont dangereux (remorques sans freins, ni feux de recul et invisibles pour les poids lourds lorsqu’elles sont vides) ?

Saviez-vous qu’un de ces véhicules était tombé dans la Seine et que son conducteur s’était retrouvé à l’hôpital ?

Saviez-vous que la BAC 101 avait mis en garde sur la sécurité de ces véhicules ?

Saviez-vous que la direction a réussi à faire contester par le juge de Neuilly la représentativité du premier syndicat monté par des salariés révoltés et d’autres licenciés (afin de ne négocier qu’avec l’autre syndicat ...) ?

Saviez-vous que les plus de 70 adhérents de Solidaires craignent d’être licenciés à tout moment et que certains qui ont voulus se porter candidats aux élections professionnelles sont convoqués à des entretiens préalables à licenciement ?

Saviez-vous que les agents qui travaillent sur le terrain ne sont équipés de tenues pour la pluie et le froid qu’après trois mois dans l’entreprise ?

Saviez-vous que la Mairie de Paris est au courant de tout cela ?

Maintenant vous savez



Site développé avec SPIP , un programme Open Source sous licence GNU/GPL