Vélorution Lyon

accueil   plan du site contact
 
Lettre d'informations 
 
Rubriques :
> Actions !
> Contacts
> Participez !
> Carnet(s) de route(s)
> Des idées pour la ville
> Regard critique sur la ville
> Documentation
> Liens et copinage
> Revue de presse
> Velo’v, Velib’ : des Vepub’
 
Derniers articles :
  :: Vélorution mars 2013
:: Une bande cyclable sauvage pont de la Mulatière
:: Un film vélosophique
:: Vélorution universelle 2013 : Critical Mass’ilia !
:: Velib’ : un marché trop libre
 
 
   
 
   Carnet(s) de route(s)
La vélorution de janvier 2010 en images

(JPG)

Ce mois-ci, la Vélorution a décidé de faire comme le Lyonnais moyen : profiter de son samedi après-midi pour aller s’entasser dans les bouchons entre Saône et Rhône. Ca doit être sympa, certains font ça tous les week-ends dans leur tas de ferraille. Testons pour voir...

(JPG)

Les triporteurs, les tall bike et les vélos bricolés de la Friche sont de sortie. C’est parti pour un tour de Presqu’île !

(JPG)

(JPG)

Direction les quais de Saône. Ca piaffe derrière. Pas la peine de s’affoler les bagnoleux, en voiture en ville, vous roulez au pas d’habitude, alors...

(JPG)

Waaaouh ! On double des monstres de 200 chevaux coincés dans leur embouteillage préféré : Bellecour ! Garanti 100 % monoxyde de carbone. Ca a l’air bien, on reprendrait volontiers un peu de dioxyde d’azote également, mais on ne voudrait pas abuser...

(JPG)
Ah bon ? Copenhague, c’est pas fini ?

(JPG)

On file à Perrache. Ah oui, à vélo, on peut dire : "on file à Perrache". Il faut cinq minutes depuis Bellecour un samedi après-midi. En voiture, comptez une demi heure... pour parcourir 500 mètres !

(JPG)

Place Carnot, petit tour de manège gratuit. Dans les manèges pour enfants, on peut conduire un avion, une moto, un 4x4... mais pas de vélo. L’intoxication psychologique commence dès le plus jeune âge. "A 18 ans, je pollluerai. Comme papa !"

Et hop, encore un tour :

(JPG)

Prise de place, prise de pont, prise de quais, la ville est à nous. Réapproprions-nous l’espace public pour montrer à quoi ressemblerait une ville respirable.

(JPG)

La Vélorution, c’est un bol d’air pur ambulant. Vous n’aimez pas respirer ? Alors ne venez surtout pas à la prochaine. Pour les autres, rendez-vous samedi 27 février !

(JPG)



Site développé avec SPIP , un programme Open Source sous licence GNU/GPL